Aperçu de la Saniothérapie

Publiée le 18/02/2014
La Saniothérapie est née après 20 ans de pratique médicale tout horizon, sous-tendue par le desir de soigner lapersonne et d'augmenter ses performances.
C'est donc une technique expérimentale reproductible (utilisée par d'autres) qui explore le domaine des ondesélectromagnétiques, ouvert par la physique quantique.
Elle analyse ces ondes, non de façon absolue comme le ferait un physicien mais seulement par rapport à l'homme.
C'est donc ce dernier qui est l' «appareil de mesure» et qui fait référence. Il nous «dit» de façon précise et rapide non seulement comment il perçoit les émissions électromagnétiques mais également si elles sont nuisibles ou bénéfiques pour lui.
Ceci fait une grande différence d'avec le domaine scientifique qui peut détecter beaucoup d'émissions électromagnétiques mais sans savoir si ces émissions sont nuisibles ou benthiques pour l'homme.
J'en suis arrive a utiliser l'homme comme «appareil de mesure» en constatant que si j'applique à l'homme deux stimulations électromagnétiques non cohérentes, il perd sa force musculaire.
J'ai appelé ce phénomène Test de Cohérence Vibratoire (TCV).
De ce constat, j'ai construit un référentiel a partir de couleurs, de formes, de notes de musique et de rythmespermettant d'analyser une émission électromagnétique.
Par exemple, si je désire analyser l'émanation électromagnétique d'une huile essentielle, je vais mettre un flaconde cette huile dans la main de la personne ainsi qu'une pastille de couleur. Tant que je ne mets pas la couleur quicorrespond a l'huile, la personne perd sa force musculaire.
De la même façon, si je fais écouter une note de musique a l'aide d'un métronome a la personne qui tient leflacon d'huile essentielle dans la main, tant que je ne fais pas écouter la note qui correspond a l'huile, cettepersonne perd sa force musculaire.
A l'inverse, lorsque la couleur ou la note correspond a l'huile essentielle, la personne maintient sa forcemusculaire. Nous pouvons faire la même chose avec une forme ou un rythme. Ainsi, par exemple, j'ai utilise des organes en dilution homéopathique pour déterminer leur couleur.
En testant de multiples couleurs, j'ai pu déterminer quel était le rouge exact, celui auquel l'être humain était leplus sensible. Et ainsi de suite avec chaque couleur. J'ai fait de même avec la taille des formes, avec la gammedes notes et les différents rythmes que j'ai trouves a l'aide d'un stroboscope. Chaque couleur, chaque forme, chaque note et chaque rythme sont très précis et forment les outils de la Saniothérapie.

Grace a ces outils j'ai découvert:
  • Les zones cutanées sensibles aux couleurs, aux formes, aux notes et aux rythmes.
  • Une physiologie ondulatoire donnant une nouvelle compréhension des processus pathologiques.
  • La corrélation forme/émotion et rythme/tempérament chez la personne,qui modélise lefonctionnement cérébral et corrobore l'apport des neurosciences.
  • Une nouvelle compréhension des troubles de l'intelligence et du comportement (autisme, déficience, hyperactivité...).
  • Une approche rationnelle de la géobiologie et des médecines ancestrales.
  • Les mécanismes de mémorisation du corps.
  • La gestion de l'énergie électrique du corps.
  • Une nouvelle somatotopie podale débouchant sur des techniques diagnostiques et thérapeutiques.
  • Une mise en relief du syndrome d'hyperméabilite intestinale et de son traitement.
  • La mise en évidence du rôle prépondérant des dents sur la sante de la personne avec une
  • nouvelle approche de l'occlusion et de la posturologie.
  • La création de produits calibres sur les outils de la Saniotherapie qui sont de véritables émetteurs d'ondes électromagnétiques.


  • Toutes ces réalités montrent la richesse de la Saniothérapie mais également la difficulté rencontrée pour l'expliquer. Il faudra encore de nombreuses années pour faire les recherches nécessaires afin de prouver lesassertions trouvées par la Saniothérapie. Cependant je souhaite donner aux personnes aussi bien les intuitionsque les résultats de mes recherches et de leurs applications bien que tout ne puisse être complètement démontrepour l'instant.
    Je vais donc essayer, au fur et a mesure, de la rendre accessible au plus grand nombre par des articles qui serontpublies sur le site du Saniolab.


    Dr. Miguel Cecillon
Revenir à tous les articles